Vendredi, 22 Mai 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
Home|  Sport | Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading


La Banque Régionale de Solidarité du Sénégal devient Orabank


  [3/14/2014 10:05:16 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :997 fois | Commenter
 

Sénégal  - La Banque Régionale de Solidarité (BRS) du Sénégal a officiellement changé de nom et devient Orabank, annonce un communiqué de cet établissement bancaire parvenu vendredi à APA.




''Ce changement de nom fait suite au rachat du Holding BRS par Oragroup qui détient aujourd'hui 51% de son capital'', explique le communiqué.

Selon Adélaïde Dione, responsable de la communication, ‘'Orabank se veut une banque commerciale et compte se positionner en acteur majeur de la vie des entreprises, des particuliers et des institutionnels''.

Elle ajoute que cet établissement bancaire va offrir des réponses adaptées à chaque type de besoin et s'appuiera pour ce faire sur une culture d'entreprise groupe, basée sur l'éthique et le professionnalisme. ‘'L'ambition d'Orabank, affirme encore Mme Dione, est de contribuer activement au développement économique du Sénégal, à travers un accompagnement taillé sur mesure au profit des différentes clientèles cibles''.

Après le rachat en 2013 du Groupe de la BRS, le Groupe Orabank se retrouve présent dans douze pays et dans quatre zones monétaires (Cemac, Uemoa, Mauritanie et Zmoa dont fait partie la République de Guinée). Il compte plus de 104 agences et plus de 1 400 salariés.

Le Gabonais Loukoumanou Waïdi dirige Orabank au Sénégal. Cet ancien fonctionnaire du ministère de l'Economie et des Finances du Gabon est un ingénieur en Génie civil diplômé également en Administration économique et financière à l'Institut de l'économie et des finances de Libreville. C'est en 1999 qu'il entre dans la finance et la banque au Gabon et rejoint en 2002 Financial Bank devenu Orabank depuis 2011.

Oragroup, holding du groupe bancaire Orabank basé au Togo a démarré ses activités au Bénin en 1988. Détenu à plus de 61% par le fonds d'investissement américain Emerging Capital Partners (ECP), Oragroup a réalisé en 2012 un total bilan de plus 701,4 milliards FCFA et un produit net bancaire (PNB) de 53 milliards FCFA.

Les autres actionnaires du groupe sont les institutions financières de développement BIO, Proparco, la BOAD, la Deutsche Investitions-und Entwicklungsgesellschaft mbH (DEG), le Fonds Gabonais d'Investissements Stratégiques, et divers actionnaires privés (entreprises et particuliers).

D'après Mme Dione, après la Côte d'Ivoire et le Sénégal, ce sera au tour des BRS du Burkina, du Mali, de la Guinée Bissau et du Niger, de revêtir le manteau Orabank. Dans une seconde phase, et sous réserve de l'accord des autorités de tutelle, l'intégration des succursales du Togo et du Bénin aux filiales Orabank déjà présentes dans ces deux pays va clôturer la mue des BRS


- See more at: http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=510546#sthash.NAYW1U6c.dpuf
Source : | Apanews


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

La BAD célèbre ses 50 ans: une journée “portes ouvertes” ce mardi à Lomé La Banque africaine de développement (BAD) célèbre ses 50 ans sous le thème : « créer un marché unique pour l’Afrique au cours de notre génération ». Du 25 au 29 mai prochains, les festivités marquant ce 50ème anniversaire auront lieu à Abidjan en Côte d’Ivoire et seront couplées des Assemblées annuelles du Groupe de la BAD. [ 5/22/2015 ]
Que reprochez-vous à Kako Nubukpo ???  Les pays de l’Union économique de l’Afrique de l’ouest (Uemoa), sont classés parmi les pays pauvres. Mais, le contraste, c’est ce que ces pays ont une monnaie forte. Le franc CFA arrimé à l’Euro, ne permet pas aux pays membres de l’Uemoa de faire leur choix économique. [ 5/22/2015 ]
Déperditions en ressources financières entre 400 et 500 milliards de F cfa L’enrichissement illicite et le blanchiment d’argent, tous deux couronnés par la corruption, sont monnaies courantes au Gabon; et c’est connu de toutes les institutions financières du monde. Selon l’ONG "Transparency international", le Gabon est 94ème sur 177 pays les plus corrompus ; et du côté de la Banque Mondiale, les déperditions en ressources financières se chiffrent à entre 400 milliards et 500 milliards de francs par an. [ 5/21/2015 ]
YouthCAN 2015, des étudiants en année de Licence à l’école de l’entrepreneuriat Solution cruciale dans la lutte contre le chômage, l’entrepreneuriat reste de nos jours, le chemin qu'empruntent beaucoup de jeunes diplômés.  [ 5/21/2015 ]
Production de Tilapia bio, la ferme 'Main de Dieu' en prémière ligne Il est de ceux qui pensent que le devéloppement est possible malgré les difficultés de toute sorte et qu'on peut entreprendre au Togo. Seul et sans aucune aide Mr Cephas ADZOMLA, un ingénieur informaticien de formation nous donne un bel exemple avec sa ferme d'élévage de poissons. icilome a voulu savoir un peu plus sur cet entrepreneur d'un autre genre. [ 5/21/2015 ]
Mouvement d’humeur chez les transitaires : SEGUCE au cœur de la grogne Le torchon brûle depuis quelques jours entre les transitaires et la Société d’exploitation du guichet unique pour le commerce extérieur (SEGUCE). [ 5/21/2015 ]
Quand le délestage fait chuter la croissance L’Afrique du sud, plus forte économie du Continent connaît une mauvaise passe et les prévisions de croissance sont à la baisse. La raison, les récurrents délestages et un manque d’électricité qui portent un sérieux coup à l’activité économique. [ 5/19/2015 ]
La PIP payable à certains fonctionnaires d’État dès ce lundi La valorisation de l’agent public méritant et l’amélioration de la qualité des services de l’administration sont les deux objectifs assignés à la Prime d’Incitation à la Performance (PIP) instaurée en 2014. Tant attendue par les 30 000 fonctionnaires publics, elle sera finalement payée à partir de ce lundi 18 mai 2015; mais attention, seulement quelques-uns en bénéficieront pour le moment. [ 5/18/2015 ]
Offensive des milieux d’affaires belges au Cameroun Une trentaine d’opérateurs belges séjournent actuellement au Cameroun afin d’identifier des opportunités d’investissements et nouer des partenariats d’affaires avec des opérateurs économiques locaux, en vue de renforcer la coopération économique entre la Belgique et le Cameroun. [ 5/17/2015 ]
51 milliards de F CFA des bailleurs pour soutenir l’enseignement supérieur Les Partenaires au développement ont annoncé un appui global d’environ 51 milliards de F CFA, pour soutenir l’enseignement supérieur au Burkina, a appris APA dimanche, auprès du ministère en charge des enseignements. [ 5/17/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Publicité | Tchat | Emploi | Horoscope | Agenda
iciLome.com